lundi 30 septembre 2013

#geneatheme Mon organisation

Le thème du mois de septembre du généathème est l'organisation, ou plutôt l'organisation de chacun. C'est parti !

Matériel
Un PC portable Asus, écran 17", Windows 7, disque dur 1,2 To (ça laisse voir venir). J'en suis très satisfait. Il fonctionne bien, répond rapidement à tout ce qu'on lui demande, donc a priori, sauf casse, il va me faire encore un petit moment.

Logiciel
Heredis 12 pour ma part. J'ai acheté Heredis il y a maintenant 5 ou 6 ans, et j'achète globalement une mise à jour sur 2. A voir si la version 14, annoncée pour très prochainement, m'incitera à le renouveler. Je suis très satisfait de ce logiciel, compte tenu de mon utilisation. Je ne fais pas de saisie d'acte ou autres choses du genre, donc pour rentrer des ancêtres dans un logiciel, il le fait très bien !

Un compte Geneanet, pour publier mes données, mais aussi pour rechercher le cas échéant des indices de déblocage (l'option privilège est alors essentielle !).

Mes recherches
J'en ai déjà parlé plusieurs fois sur ce blog, je dépouille pour l'instant des communes où mes ancêtres ont vécu (en fait, les ancêtres de ma femme pour l'instant). Au début, comme tout le monde, je remontais toutes les branches (du moins j'essayais). Et puis, je ne sais pas pourquoi, je me suis passionné pour cette branche de ma femme, et depuis, je ne la lâche plus. Peut-être au début parce que les archives du 91 étaient ergonomiques et fonctionnaient bien, je ne sais pas. L'inconvénient est que, du coup, je laisse complètement en jachère mes autres recherches (sauf quand j'en ai marre de certains registres...).

J'ai donc un fichier Word, intitulé "En cours", avec une liste de communes (une vingtaine environ, aux frontières de l'Essonne, du Loiret et de la Seine-et-Marne), que je voudrais éplucher. J'en ai fait 5 pour l'instant, il reste beaucoup de travail sur ce point là.
Pour chaque commune, je note les registres disponibles en ligne, au début en rouge. Chaque registre en cours passe en surligné jaune et une fois fini, devient noir. Ca me permet de ne rien oublier.

Pas d'Evernote pour moi, ni de petit cahier noir, juste une clé USB (très précieuse).

Mon organisation
Mon disque dur est partitionné en 4, et une partition est consacrée à la généalogie.


Contrairement à beaucoup de monde (d'après les différents articles parus sur le sujet ce mois-ci), pas de classement par n° SOSA, ou par individu. De par mes recherches, j'ai beaucoup d'individus non SOSA, donc ce serait trop fastidieux.
J'ai opté depuis le début, et cela me convient parfaitement, pour un classement que je qualifie de simple : un dossier avec les actes de naissance / baptême, un autre pour les actes de décès / sépulture, un autre pour les mariages (aussi un pour les divorces, mais très peu d'actes).
A l'intérieur, tous les fichiers sont nommés NOM prénom date. Ainsi l'acte de naissance de mon AAGP est dans le dossier Actes de naissance, sous la référence DAVY Jean 31011855.

"Actes à trier" contient, comme son nom l'indique, les actes à trier que j'ai conservés, car sur les communes épluchées, le nom est dans ma généalogie, mais ne peut pas être rattaché à mon arbre pour l'instant. A l'intérieur, même système, un dossier naissance, mariage et décès, avec un sous-dossier par commune, pour ne pas mélanger tout ça. J'essaie de faire du tri une à deux fois par an dans ce dossier, principalement l'été quand les connexions Internet ne sont pas excellentes.

"Livrets de famille" contient les photos / scans des livrets de famille que j'ai pu récupérer. Ils sont une des bases des recherches généalogiques.

"Livrets militaires" contient les photos du livret militaire du grand-père de mon épouse. C'est sa grand-mère qui m'a permis de le consulter. En attendant les suivants.

"Photos" contient, comme son nom l'indique, des photos, mais qui ne recèlent aucune information "traitable" en tant que tel. Divers sous-dossiers : églises, individus, lieux, mariages, monuments aux morts, naturalisations, sépultures.

Enfin, un dernier gros morceau avec le dossier "Registres". Il contient les photographies faites des registres communaux, non disponibles sur les AD en ligne, mais que je suis allé photographier directement dans les mairies en question. Trois communes de l'Essonne pour l'instant : Boigneville, Buno-Bonnevaux et Gironville.

Tout ceci est sauvegardé sur une disque dur externe, à une périodicité que je vais devoir raccourcir, étant pour l'instant très aléatoire (globalement tous les 4 ou 5 mois).

La suite
On ne s'arrête jamais quand on a commencé sa généalogie. Les prochaines étapes pour moi :
  • scanner les documents papiers que j'ai (principalement des actes du XXème siècle, reçus des mairies)
  • traiter les photos que ma grand-mère maternelle m'a données, et qui permettent enfin de mettre des visages sur des noms (un article prochainement sur le sujet)
  • rechercher les registres matricules des ancêtres décédés lors de la Grande Guerre
  • essayer de laisser tomber de temps en temps mes recherches dans l'Essonne pour débroussailler mes autres branches qui en ont grandement besoin pour certaines !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire